• succulentes au crochet
    CotCot Crochète,  Tutos gratuits

    Et vous, vous avez la main verte ?

    Ce n’est pas un secret pour les personnes qui me connaissent, on ne peut pas vraiment dire que j’ai la main verte pour les plantes d’intérieur… Autant la perspective de déguster de délicieux fruits et légumes bio me motive à jardiner et prendre soin de mon potager, autant je délaisse trop souvent les plantes qui fleurissent ma maison !

    J’ai enfin trouvé des plantes qui survivront dans mon salon, d’après un modèle d’Anitha, du blog Painitcolourful. Le tutoriel original contient plein de photos pas à pas pour vous guider, n’hésitez pas à aller y faire un tour !

    Matériel :

    Pour cette petite succulente déclinable en plusieurs tailles, il vous faudra :

    • une pelote verte,
    • un crochet de taille adapté,
    • une aiguille à laine,
    • un petit cache-pot au choix (et de quoi le remplir).

    C’est aussi un chouette projet pour utiliser des restes de laine. J’ai fait plusieurs petites plantes, dans des laines aux aspects et aux coloris différents. Je trouve que ça fait une jolie composition.

    Tutoriel :

    Avant de commencer votre ouvrage, gardez une longueur de fil suffisante pour les coutures finales (environ 20 cm).

    Base : À partir de là, faites une chaînette d’un multiple de 3 + 5 mailles en fonction de la taille de la succulente que vous voulez obtenir. Par exemple, vous pouvez monter une chaînette de 65 mailles (= 3*20+5) ou de 95 mailles (= 3*30+5), vous me suivez ?

    Rang 1 : Faites une bride dans la 5e maille de la chaînette. Faites 2 mailles en l’air, faites une bride dans la même maille, puis *faites une maille chaînette, sautez 2 mailles, puis faites 1 bride, 2 mailles en l’air, 1 bride dans la maille suivante* et répétez tout du long.

    Vous obtenez des sortes de « V » tout le long de la chaînette de base. Pour le rang suivant, nous allons travailler dans ces espaces.

    Rang 2 : Commencez par 3 mailles en l’air (qui compteront comme la 1ère bride du rang), puis tournez l’ouvrage. Dans le premier V, faites 2 brides, 1 maille en l’air, 1 double-bride, 1 maille en l’air, 3 brides. Dans l’espace entre 2 V, faites 1 maille serrée. Répétez ensuite *3 brides, 1 maille en l’air, 1 double bride, 1 maille en l’air et 3 brides* dans le prochain « V », 1 maille serrée dans l’espace entre 2 « V »* et ainsi de suite jusqu’à la fin.

    Coupez le fil et rentrez-le.

    Il ne reste plus qu’à former la succulente.

    Former la succulente
    Pour former la succulente, enroulez les pétales sur eux-mêmes

    Si, comme moi, vous n’avez jamais fait de fleurs au crochet avant, je vous conseille de visionner la fin de cette vidéo (qui démarrera pile au moment qui nous intéresse ;)) :

    Pour que même ceux et celles qui n’ont pas la main verte puissent faire pousser de belles plantes ! N’hésitez pas à me montrer vos petites plantes avec #cotcotcrochete

    Cet article vous a plu ? Partagez-le !
    error
  • glace au crochet
    CotCot Crochète,  Tutos gratuits

    Vous reprendrez bien une petite glace ?

    Il fait troooo choooo pour travailler, non ? Même chez moi en Limousin, il fait 38°C au moment où j’écris ces lignes. Happy Feet n’est pas habitué à ces chaleurs ! Il m’a réclamé une petite douceur rafraîchissante, ça vous dit ?

    Merci à The friendly red fox pour ce tuto ensoleillé

    Matériel :

    Pour réaliser cette glace au crochet, il vous faudra :

    • une pelote de fil beige pour le cornet,
    • une pelote d’une autre couleur pour la boule de glace,
    • un crochet de taille adapté,
    • du rembourrage,
    • un anneau marqueur,
    • une aiguille à laine,
    • un anneau pour porte-clefs, si vous le souhaitez.

    Comme bien souvent, j’ai utilisé du coton Safran de Drops et un crochet 2,5 mm.

    Tutoriel :

    Le cornet de glace

    Ce modèle se crochète en spirales. On commence par le cornet de glace (en beige) :

    1er tour : Dans un cercle magique, crochetez 6 m.s. (6)
    2e tour : Faites 1 maille serrée dans chaque maille du tour précédent (6)
    3e tour : Faites 1 augmentation dans chaque maille du tour précédent (12)
    4e et 5e tours : Faites 1 maille serrée dans chaque maille du tour précédent (12)
    6e tour : Faites * 1 m.s., 1 aug. * et répétez jusqu’à la fin du tour (18)
    7e et 8e tours : Faites 1 maille serrée dans chaque maille du tour précédent (18)
    9e tour : Faites * 2 m.s., 1 aug. * et répétez jusqu’à la fin du tour (24)
    10e et 11e tours : Faites 1 maille serrée dans chaque maille du tour précédent (24)

    La boule de glace

    L’un des plus de ce modèle : pas de couture à la fin !!!

    On passe donc directement à la boule de crème glacée (de la couleur de votre choix) :

    12e au 16e tours : Faites 1 maille serrée dans chaque maille du tour précédent (24)
    17e tour : Faites * 2 m.s., 1 dim. * et répétez jusqu’à la fin du tour (18)
    Commencez à rembourrer la glace, puis rembourrez au fur et à mesure.
    18e tour : Faites * 1 m.s., 1 dim. * et répétez jusqu’à la fin du tour (12)
    19e tour : Faites 1 dim. tout autour (6)

    Coupez le fil en veillant à garder une longueur de fil suffisante et fermez la boule de glace.

    Les étapes de réalisation de la glace au crochet
    Étapes de réalisation de la glace au crochet

    Finitions

    Il ne reste plus qu’à faire une bordure pour simuler la glace qui fond. Miam !

    Passez le fil de la couleur de la boule de glace sous la maille du changement de couleur (voir photo ci-dessous). Faites 2 mailles chaînette à cet endroit, puis 1 double-bride dans chaque maille du tour qui sépare le cornet de la boule de glace.

    Les finitions

    Coupez le fil, fermez et rentrez les fils.

    Happy Feet a opté pour une glace à la fraise tagada. Et vous, c’est quoi votre parfum préféré ? N’hésitez pas à me le dire en commentaire et à partager vos réalisations avec #cotcotcrochete

    Cet article vous a plu ? Partagez-le !
    error
  • tissage en perles miyuki - maman qui déchire
    CotCot Perle

    Pour toutes les mamans qui déchirent !

    À peine deux semaines avant la fête des mères. Vous voulez offrir un cadeau original à votre maman ? Je vous propose ce tissage plein de sens (et de bons sentiments !).

     

    Toute ressemblance avec une publicité bien connue est totalement fortuite !

    Cliquez sur le diagramme ci-dessous pour l’agrandir et l’imprimer :

    Diagramme brick stitch Maman qui déchire

    N’hésitez pas à partager vos réalisations en brick stitch en mentionnant mon nom @cotcotcrochete_etc 🙂

    Vous pouvez aussi passer commande en message privé sur Instagram ou Facebook.

    Et vous, qu’est-ce que vous aimeriez dire à votre maman pour la fête des mères ?

     

    Cet article vous a plu ? Partagez-le !
    error
  • CotCot Papote

    Un nouveau défi !

    Hello les cocottes, les vacances approchent pour moi ! Dans quelques heures, après quelques trucs à terminer pour le travail et des bagages à boucler, nous prendrons la route pour une semaine de vacances bien méritée.

    Au programme : essentiellement du géocaching avec Tèrra Aventura, du soleil (on espère), du crochet et de la détente.

    Et pour être sûre de ne pas m’ennuyer, j’emporte dans mes valises un nouveau projet : le défi AmiguruMAY.

    Image du défi AmiguruMAY

    Lancé par AiraliDesign, ce challenge a pour but de mieux connaître les designers et les crocheteur·se·s, débutant·e·s ou expert·e·s. Chaque jour, les participant·e·s posteront une photo sur Instagram et dévoileront ainsi une caractéristique de leur activité (leurs débuts, leur premier amigurumi, leur meilleure astuce, etc.).

    Alors, si vous voulez me suivre dans ce challenge, rejoignez-moi sur Intagram en cliquant ici ou suivez le hashtag #AmiguruMAY.

    Cet article vous a plu ? Partagez-le !
    error
  • CotCot Coud

    Lingettes démaquillantes lavables

    Vous l’aurez sans doute compris avec le tout premier tutoriel que je vous ai proposé sur ce blog (l’éponge lavable à 60°), la réduction des déchets est une problématique qui m’est chère. J’ai encore beaucoup de progrès à faire, mais en changeant quelques habitudes, petit à petit, nous réduisons déjà considérablement la quantité de déchets que nous générons.

    Vous voulez rejoindre le mouvement ? Je vais vous montrer dans cet article comment je fabrique mes propres lingettes (démaquillantes ou autres) en tissu. Il existe déjà une multitude de tutoriels sur Internet et le mien n’est sans doute pas meilleur que les autres, mais juste un peu plus simple et basique. En tout cas, je l’espère !

    Je n’utilise pratiquement plus que des lingettes lavables depuis environ 3 ans déjà. Il m’arrive d’avoir besoin de cotons démaquillants classiques quand j’ai oublié de laver mes lingettes… mais c’est de plus en plus rare, puisque j’enrichis mon stock progressivement !

    Matériel :

    • du tissu éponge doux (j’utilise un tissu éponge en bambou bio),
    • du tissu microfibre (une serviette Quechua par exemple),
    • des épingles,
    • une machine à coudre et du fil (même si les plus courageux·ses peuvent aussi les coudre à la main).

    Tutoriel :

    1. Découpez des carrés de 10 x 10 cm dans chacun des 2 tissus :


    2. Prenez un carré de chaque tissu et posez-les endroit contre endroit. Épinglez grossièrement sur 3 bords.

    Il est maintenant temps de passer à l’étape de couture : cousez les deux carrés ensemble (à la machine) en laissant une zone ouverte :

    On n’oublie pas de commencer et d’arrêter la couture avec un aller-retour (petite pensée pour Chaperlipopette et ses ateliers coutures aux oiseaux malins)

    3. Coupez les fils et les coins.
    4. Retournez votre lingette sur l’endroit.
    5. Piquez au niveau de l’ouverture laissée précédemment :


    6. Cousez cette fois-ci le tour complet de la lingette sur l’endroit.

    C’est déjà terminé !

    L’idée est bien sûr déclinable en différentes tailles pour des utilisations variées (lingette pour bébé, sopalin, etc.)

    Et vous, vous vous y mettez quand ? Si vous n’êtes pas encore convaincu·e par les lingettes lavables, je vous conseille d’aller lire les avis laissés sur le blog de ma copine Derrière mes binocles à ce sujet.

    Cet article vous a plu ? Partagez-le !
    error
  • Doudou lapin Lanukas
    CotCot Crochète,  Tutos gratuits

    Doudou lapin, modèle de Lanukas

    Bonsoir les cocottes ! À l’approche de ce weekend annoncé pluvieux, pour ne pas dire hivernal, quoi de mieux qu’un petit animal facile et relativement rapide à crocheter sous un plaid ?

    Il s’agit sans doute du modèle que j’ai le plus réalisé (j’en ai crocheté 4 ou 5 déjà) et je ne m’en lasse pas !

    Matériel :

    Pour ce doudou lapin, vous aurez besoin :

    • de 2 couleurs différentes (et suffisamment contrastantes) de coton 3 mm (A et B),
    • d’un crochet de taille adapté (j’utilise toujours un 2,5),
    • d’un anneau marqueur,
    • de rembourrage,
    • d’une aiguille à laine,
    • pour les yeux et le nez : d’un peu de fil noir et blanc pour les yeux et le nez,
    • et en option : d’un grelot à glisser dans votre doudou.

    Tutoriel :

    Les oreilles (x 2) – avec la couleur B

    1er tour : Faites 6 mailles serrées dans un cercle magique (6 m.)
    2e tour : Faites 1 m.s. dans chaque maille du tour précédent (6 m.)
    3e tour : Faites * 1 m.s., 1 aug. *, répétez 3 fois (9 m.)
    4e tour : Faites * 2 m.s., 1 aug. *, répétez 3 fois (12 m.)
    5e tour : Faites * 3 m.s., 1 aug. *, répétez 3 fois (15 m.)
    6e tour : Faites * 4 m.s., 1 aug. *, répétez 3 fois (18 m.)
    7e tour : Faites * 5 m.s., 1 aug. *, répétez 3 fois (21 m.)
    8e tour : Faites * 6 m.s., 1 aug. *, répétez 3 fois (24 m.)
    9e au 16e tour : Faites 1 m.s. dans chaque maille du tour précédent (24 m.)
    17e tour : Faites * 6 m.s., 1 dim. *, répétez 3 fois (21 m.)
    18e tour : Faites * 5 m.s., 1 dim. *, répétez 3 fois (18 m.)
    19e tour : Faites * 4 m.s., 1 dim. *, répétez 3 fois (15 m.)
    20e tour : Faites * 3 m.s., 1 dim. *, répétez 3 fois (12 m.)
    21e tour : Faites 1 m.s. dans chaque maille du tour précédent (12 m.)
    Coupez le fil en veillant à garder une longueur suffisante pour les fixer par la suite au reste du corps.

    Les pattes (x 2) – avec la couleur A

    1er tour : Faites 6 mailles serrées dans un cercle magique (6 m.)
    2e tour : Faites 6 augmentations (12 m.)
    3e tour : Faites * 1 m.s., 1 aug. * et répétez jusqu’à la fin du tour (18 m.)
    4e tour : Faites * 2 m.s., 1 aug. * et répétez jusqu’à la fin du tour (24 m.)
    5e au 16e tour : Faites 1 m.s. dans chaque maille du tour précédent (24 m.)

    Lorsque vous avez terminé la 1ère patte, coupez le fil en gardant une longueur suffisante.

    Attention : une fois la 2e patte terminée, ne coupez pas le fil et continuez comme suit :

    Le corps

    Poursuivez avec la couleur A et faites une maille coulée pour rassembler les 2 pattes.

    17e et 18e tour : Faites 1 m.s. dans chaque maille des 2 pattes désormais assemblées (48 m.)

    Changez de couleur et continuez avec la couleur B.

    19e au 34e tour : Faites 1 m.s. dans chaque maille (48 m.)
    35e tour : Faites * 6 m.s., 1 dim. * et répétez jusqu’à la fin du tour (42 m.)
    36e tour : Faites * 5 m.s., 1 dim. * et répétez jusqu’à la fin du tour (36 m.)
    37e tour : Faites * 4 m.s., 1 dim. * et répétez jusqu’à la fin du tour (30 m.)

    Commencez à rembourrer les pattes et le corps. Pensez à glisser votre grelot ou autre ustensile bruyant !

    38e tour : Faites * 3 m.s., 1 dim. * et répétez jusqu’à la fin du tour (24 m.)
    39e tour : Faites * 2 m.s., 1 dim. * et répétez jusqu’à la fin du tour (18 m.)
    40e tour : Faites * 1 m.s., 1 dim. * et répétez jusqu’à la fin du tour (12 m.)
    38e tour : Faites 1 diminution et répétez jusqu’à la fin du tour (6 m.)

    Coupez le fil en veillant à garder une longueur suffisante pour fermer votre ouvrage.

    Les broderies

    Pour les broderies, je compte à partir du changement de couleur de la manière suivante :

    le nez : au milieu, entre le 8e et le 10e rang de la couleur B. La ligne horizontale s’étale sur 3 mailles.

    l’oeil gauche : 4 mailles à gauche du nez, entre le 9e et le 11e rang de la couleur B.

    l’oeil droit : je découpe un rond de feutrine de 0,8 mm ou (nouveauté sur ce dernier lapin) je crochète un rond (6 mailles dans un cercle magique, puis 1 augmentation dans chaque maille). Il ne reste plus qu’à assembler et à ajouter une touche de fil noir.

    J’espère vous avoir donné envie de faire plein de lapins !

    Modèle original disponible en espagnol et en anglais sur le site de Lanukas.

    Cet article vous a plu ? Partagez-le !
    error
  • Poisson rouge au crochet
    CotCot Crochète,  Tutos gratuits

    Les petits pois sont… rouges !

    1er avril oblige, les petits poissons font leur show ! Et si, cette année, on changeait un peu des poissons en papier ? Aujourd’hui, grâce au modèle d’El Gallo Bermejo, je vous propose de crocheter un petit poisson.

    Matériel :

    Pour ce poisson rouge, il vous faudra :

    • une pelote de fil rouge (du coton 3 dans mon cas),
    • un peu de fil blanc,
    • un peu de fil noir,
    • un crochet de taille adapté,
    • du rembourrage,
    • un anneau marqueur,
    • une aiguille à laine.

    Poisson… poisson rouge… il n’y a qu’un pas ! Alors, si vous aussi, vous êtes un peu tête en l’air, munissez-vous également d’une épingle à linge, d’un aimant, et de colle tout matériau pour la dernière étape 😉

    Tutoriel :

    Corps du poisson

    1er tour : Dans un cercle magique, crochetez 6 m.s. (6 m.)
    2e tour : Faites 1 augmentation dans chaque maille du tour précédent (12 m.)
    3e tour : Faites * 1 aug., 1 m.s. * et répétez jusqu’à la fin du tour (18 m.)
    4e tour : Faites * 1 aug., 2 m.s. * et répétez jusqu’à la fin du tour (24 m.)
    5e au 7e tour : Faites 1 m.s. dans chaque maille du tour (24 m.)
    8e tour : Faites *1 m.s. dans les 10 premières mailles, puis 1 diminution *, répétez (22 m.)
    9e tour : Faites 1 m.s. dans les 3 premières mailles, 1 dim., 1 m.s. dans les 12 mailles suivantes, 1 dim. et terminez pas 1 m.s. dans les 3 dernières mailles (20 m.)
    10e tour : Faites *1 m.s. dans les 8 premières mailles, puis 1 diminution *, répétez (18 m.)
    11e tour : Faites 1 m.s. dans les 3 premières mailles, 1 dim., 1 m.s. dans les 8 mailles suivantes, 1 dim. et terminez pas 1 m.s. dans les 3 dernières mailles (16 m.)
    12e tour : Faites *1 m.s. dans les 6 premières mailles, puis 1 diminution *, répétez (14 m.)
    13e tour : Faites 1 m.s. dans les 3 premières mailles, 1 dim., 1 m.s. dans les 4 mailles suivantes, 1 dim. et terminez pas 1 m.s. dans les 3 dernières mailles (12 m.)

    À ce stade, rembourrez fermement la tête du poisson.
    14e tour : Faites 6 dim. (6 m.)
    15e tour : Faites 1 augmentation dans chaque maille du tour précédent (12 m.)
    16e tour : Faites 1 augmentation dans chaque maille du tour précédent (24 m.)
    17e et 18e tour : Faites 1 m.s. dans chaque maille (24 m.)
    Faites une maille coulée et coupez en gardant une longueur de fil suffisante (environ 20 cm)
    Aplatissez la queue avant de coudre les 2 côtés ensemble :

    Couture queue du poisson

    Œil (pour une fois, un seul suffit !) :

    Pour l’œil, j’ai repris un modèle que j’aime utiliser sur mes amigurumis et qui a été imaginé par la créatrice danoise Vibemai. Il donne tout de suite un petit côté funky aux créations, vous ne trouvez pas ?
    Tour 1 : Avec du fil noir, faites 8 m.s. dans un cercle magique (8)
    Tour 2 :  Dans la première maille, changez pour le fil blanc, puis faites 1 aug. dans chaque maille du tour précédent (16 m.)
    Terminez par 1 maille coulée. Coupez le fil en veillant à garder une longueur suffisante pour broder l’intérieur de l’œil et le fixer au corps du poisson.

    Dernière étape spéciale « poissons rouges »

    Pour transformer votre petit poisson rouge en pense-bête, rien de plus simple : sur l’épingle à linge, fixez le poisson par une couture simple, puis collez un aimant de l’autre côté de l’épingle. Et hop, le tour est joué !

    Poisson rouge pense-bête au crochet
    Poisson pense-bête au crochet

    Cet article vous a plu ? Partagez-le !
    error
  • Tutoriel du lapin œuf de Lalylala
    CotCot Crochète,  Tutos gratuits

    Lapin-œuf de Pâques du Lalylaland

    On ne présente plus Lydia Tresselt, alias Lalylala, maman de plusieurs séries d’amigurumis. Sa particularité : elle propose quelques modèles de base, qui sont ensuite légèrement modifiés ou agrémentés d’accessoires. Je suis particulièrement fan de Lupo le mouton, pour lequel je craquerai forcément un jour !

    En attendant, à Noël, j’ai eu la chance de recevoir son livre Coccinelles, Insectes et Papillons, publié aux Éditions de Saxe, mais j’y reviendrai dans un prochain article 😉

    Comme l’année dernière, Lalylala propose un CAL (Crochet Ami Along) avec un modèle gratuit d’œuf-lapin (ou de lapin-œuf) de Pâques. Vous voulez rejoindre le mouvement ? Vous trouverez ci-dessous le modèle traduit en français (pour faciliter la lecture, j’ai gardé le format de la créatrice) :

    Matériel :

    Pour ce tutoriel, vous aurez besoin :

    • de 2 pelotes de fil de couleur différente,
    • d’un crochet de taille adaptée,
    • de 2 yeux de sécurité,
    • de rembourrage,
    • d’un anneau marqueur,
    • et d’une aiguille à laine.

    Tutoriel :

    1ère partie : le corps du lapin-œuf

    Le corps est crocheté de haut en bas, en spirale.

    Avec la première couleur de votre choix :

    1. 4 mailles serrées dans un cercle magique (4 mailles)
    2. 1 augmentation dans chaque maille (8 m.)
    3. [1 m.s., 1 aug.] x 4 (12 m.)
    4. 1 m.s., 1 aug., [2 m.s., 1 aug.] x 3, 1 m.s. (16 m.)
    5. [3 m.s., 1 aug.] x 4 (20 m.)
    6. 2 m.s., 1 aug. [4 m.s., 1 aug.] x 3, 2 m.s. (24 m.)
    7. [5 m.s., 1 aug.] x 4 (28 m.)
    8. 3 m.s., 1 aug. [6 m.s., 1 aug.] x 3, 3 m.s. (32 m.)
    9. [7 m.s., 1 aug.] x 4 (36 m.)
    10 à 14. 1 m.s. dans chaque maille du tour (36 m.)
    15. Changez de couleur. 1 m.s. dans chaque maille du tour (36 m.)
    16 à 18. 1 m.s. dans chaque maille du tour (36 m.)

    Placez les yeux de sécurité entre les tours 16 et 17, en laissant 9 mailles entre les deux yeux. Rembourrez le lapin-œuf à partir de là, au fur et à mesure.

    19. 2 m.s., 1 diminution, [4 m.s., 1 dim.] x 5, 2 m.s. (30 m.)
    20. [1 dim., 3 m.s.] x 6 (24 m.)
    21. 1 m.s., 1 dim., [2 m.s., 1 dim.] x 5, 1 m.s. (18 m.)
    22. [1 dim., 1 m.s.] x 6 (12 m.)
    23. [1 dim.] x 6 (6 m.)

    Coupez le fil en gardant une longueur suffisante pour fermer l’œuf. Fermez l’œuf.

    2e partie : les oreilles (x 2)

    Avec la 2nde couleur (le blanc dans mon cas), crochetez une chaînette de 8 mailles.

    1. En commençant dans la 2e maille de la chaînette, faites 2 m.s., 2 demi-brides, 2 brides, puis réalisez dans la dernière maille 3 brides, 3 double-brides et 3 brides. Continuez le long de la chaînette et crochetez 2 brides, 2 demi-brides et fin 2 m.s. Terminez par une maille chaînette. (22 m.)
    2. Faites une maille coulée dans chaque maille du rang précédent (22 m.)

    Coupez le fil en gardant une longueur suffisante et fixez les oreilles au reste du corps.

    Assemblage :

    Cousez les oreilles à l’arrière du corps, à environ 3 mailles du sommet du corps.

    Petit plus : avec un fil rose, vous pouvez broder des pommettes sous les yeux de votre amigurumi.

    Pensez à identifier vos photos avec le #lalylalandEaster et @lalylaland pour participer au CAL ! Et n’hésitez pas à me tagguer #cotcotcrochete aussi pour la traduction 😀

     

    Cet article vous a plu ? Partagez-le !
    error
  • Angus, l'écureuil du monde de PicaPau
    CotCot Crochète,  Tutos gratuits

    Angus l’écureuil, du monde de Pica Pau

    Hier, je vous ai présenté le livre Le monde de Pica Pau, publié en français aux éditions Eyrolles. Mais les livres ne sont pas faits pour rester sur des étagères 😉

     

    Alors, après les généralités, je ne résiste pas à l’envie de vous montrer le premier modèle que j’ai réalisé : Angus l’écureuil.

    Fil utilisé :

    Pour ce rongeur crocheté pour ma sœur, j’ai utilisé un brun clair et un rouge de la collection Safran de Drops. J’utilise souvent ce coton pour mes amigurumis et j’ai littéralement toutes les couleurs de cette gamme ! Je l’adore ! Le fil ne se dédouble pas, les couleurs sont douces et les pelotes à un tarif très abordable. Alors, je ne résiste pas 🙂

    Amigurumi écureuil Pica Pau

    Ce petit écureuil a troqué son tricot rayé d’origine pour un petit gilet printanier ! Pour cet article exceptionnel aujourd’hui (après les petits soucis techniques de la semaine dernière), j’ai décidé de vous partager le tutoriel de la veste. Il est inspiré du gilet proposé par Pica Pau dans son deuxième ouvrage et adapté spécialement pour Angus :

    Tutoriel :

    Pour cette veste, crochetez les rangs en aller-retour.

    Rang 1 : Crochetez une chaînette de 28 mailles.
    Rang 2 : En commençant dans la 3e maille de la chaînette, faites une demi-bride dans chaque maille de la chaînette (26 m.). Faites ensuite 2 mailles en l’air, puis tournez.
    Rang 3 : Faites une demi-bride dans les 4 premières mailles, puis 4 mailles en l’air. Sur le brin principal, sautez 4 mailles. À partir de la 5e maille donc, crochetez une demi-bride dans les 10 mailles suivantes, puis 4 mailles en l’air. Sautez à nouveau 4 mailles sur le brin principal. Faites une demi-bride dans les 4 mailles suivantes. Ajoutez ensuite 2 mailles en l’air, puis tournez.
    Rang 4 : Commencez par 1 demi-bride dans les 4 premières mailles. Au niveau de la première manche, faites 1 augmentation, puis 4 demi-brides dans la manche, et terminez par 1 augmentation. Crochetez 1 demi-bride dans les 8 mailles suivantes. Arrivé·e à la seconde manche, procédez comme précédemment : 1 augmentation, puis 4 demi-brides dans la manche, et enfin 1 augmentation. Faites 1 demi-bride dans les 4 dernières mailles. (30 m.) Terminez par 1 maille en l’air et tournez.
    Rang 5 : Faites 1 maille serrée dans chaque maille du tour. (30 m.)

    Le petit truc en plus :

    Et vous avez remarqué : j’ai utilisé un nez de sécurité. C’était également une première et je trouve le résultat très sympa. Ça change des broderies, qui ne sont pas mon fort…

    Celles et ceux qui me suivent sur Instagram ont peut-être déjà remarqué le crocodile et le lama, extraits du deuxième ouvrage de Yan Schenkel, Les amis de Pica Pau. Je vous en reparlerai sûrement une autre fois 😉

     

     

    Cet article vous a plu ? Partagez-le !
    error
  • CotCot Papote

    Le monde de Pica Pau, Yan Schenkel

    Il est grand temps que je vous présente l’un des tout premiers livres de crochet que j’ai acheté : Le monde de Pica Pau, de Yan Schenkel, créatrice argentine.

    Le livre, paru en 2015, a été publié par les éditions Eyrolles dans sa version française en 2017. Je connaissais déjà l’univers de l’autrice et j’ai tout de suite été séduite par les nombreuses photos et la composition de ce livre.

    Je vous recommande vivement cet ouvrage, notamment si vous êtes débutant·e·s ou si vous souhaitez réaliser vos premiers amigurumis.

    À la découverte du crochet

    Sommaire du livre Le monde de Pica Pau

    Cet album comporte une première partie d’introduction au crochet, avec les différents points utilisés, des conseils de prise en main et des explications illustrées pas-à-pas. De quoi découvrir l’essentiel du crochet pour qui veut créer des amigurumis. Vous trouverez même des tutoriels des formes de base (cônes, sphères, etc.) si l’envie vous prend de dessiner vos propres personnages !

    Les crocheteuses aguerries seront sans doute conquises, comme moi, par les magnifiques photos et mises en scène :

    Photo des différents points au crochet

    L’assemblage illustré

    Surtout, ce livre illustre les techniques de broderie, de rembourrage et d’assemblage des différentes pièces réalisées pour vos petits animaux au crochet, photos à l’appui ! L’assemblage est un vrai casse-tête lorsque l’on débute et, comme l’a confirmé un récent sondage lancé sur mon Instagram, l’étape la plus redoutée des serial crocheteuses.

    Des niveaux de difficulté progressifs

    En plus, les amigurumis proposés par Pica Pau sont relativement faciles à réaliser. Vous pourrez progresser avec les modèles proposés, classés en 3 niveaux de difficulté : débutant, intermédiaire et avancé.

    Dans la rubrique CotCot Crochète, je vous montre Angus l’écureuil, offert à ma #bestsisterever pour son anniversaire. En prime, je vous propose un tutoriel gratuit pour faire une veste printanière à cet adorable petit rongeur !

     

    Cet article vous a plu ? Partagez-le !
    error